test

Le prix médian des maisons a bondi de 122% en 10 ans

Publié le par dans Actualités immobilières

Le prix médian des maisons a bondi de 122% en 10 ans

Argent

Le prix médian d’une maison unifamiliale au Québec est passé de 94 500$ en 2000 à 209 500$ en 2010, soit une croissance de 122%, selon des données de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).

Au cours de la même période, l’inflation au Québec s’est limitée à 20%, ce qui fait dire à la FICQ que les prix ont augmenté de façon spectaculaire au cours de la période, en termes réels.

La hausse de prix observée est toutefois loin d’avoir été uniforme à travers la province.

Les régions métropolitaines de Québec, de Montréal et de Gatineau se démarquent avec des résultats supérieurs à celui de l’ensemble de la province, souligne Paul Cardinal, directeur, analyse de marché à la FCIQ.

La région de Québec arrive largement en tête de liste, avec une croissance des prix de 159% entre 2000 et 2010, pour un prix médian de 220 000$ l’an dernier.

La région de Montréal a vu les prix augmenter de 133% à 252 000$, alors que celle de Gatineau a enregistré une hausse de 131% à 208 000$.
Deux centres urbains de plus petite taille, soit les agglomérations de Saint-Jean-sur-Richelieu (+147%) et de Sainte-Agathe-des-Monts (+125 %) ont surpassé la médiane provinciale. Dans ces deux agglomérations, les prix médians respectifs sont de 215 000$ et 185 000$.

En revanche, les agglomérations de Shawinigan et de Baie-Comeau ont affiché une performance bien en deçà de celle de l’ensemble de la province. À ces endroits, le prix médian des maisons unifamiliales n’a progressé que de 74% et de 40% respectivement entre 2000 et 2010, pour des prix de 118 250$ et 123 750$.

La médiane est la valeur pour laquelle exactement la moitié des prix se situent au-dessus, tandis que l’autre moitié lui est inférieure. Ces deux moitiés se rencontrent à la position médiane.

FRÉDÉRIC JUNEAU Conseiller en prêts hypothécaires | RBC Banque Royale.