test

Solide début d’année pour l’immobilier à Québec

Publié le par dans Actualités immobilières, Journal de l'habitation

REVENTE. Les courtiers immobiliers de la région ont été très actifs en ce début d’année, alors que les ventes de propriétés résidentielles ont grimpé de 18% en janvier par rapport au premier mois de 2015.

Selon les données compilées par la Chambre immobilière de Québec (CIQ) l’année 2016 démarre sur les chapeaux de roue. Si la construction neuve doit connaître un certain repli, il semble que les acheteurs ne boudent pas le marché de la propriété existante. Celui-ci a le grand avantage d’offrir des opportunités intéressantes dans des quartiers centraux de la région métropolitaine de Québec.

article_large

Unifamiliale

Au cours du mois de janvier, la CIQ constate que 315 propriétés unifamiliales ont changé de mains. C’est 24% de plus qu’à la même période l’an dernier. Le prix de vente médian a toutefois diminué légèrement, s’établissant à 239 500$. Le délai de vente moyen s’est par ailleurs allongé de 16 jours pour atteindre 142 jours.

Copropriété

Le marché de la copropriété a également été vigoureux alors que les ventes ont progressé de 8%. Le prix de vente médian a reculé à 187 000$, une variation de 13%. Les vendeurs doivent être patients alors qu’en moyenne, les ventes se sont conclues en 200 jours, une augmentation de 45 jours par rapport à janvier 2015.

Par secteur

L’arrondissement de la Haute-Saint-Charles a été particulièrement en demande. La CIQ y a enregistré 64 transactions en janvier, ce qui représente un bond de 68% des ventes. Le prix de vente médian est de 228 500$, une progression de 2%. De plus, le délai de vente moyen a diminué de 5 jours pour s’établir à 137 jours.

Du côté de Lévis, les ventes de propriété unifamiliales étaient en hausse de 4% en janvier. Le prix de vente médian s’est maintenu à 233 000$. Le délai de vente moyen s’est par contre allongé de 23 jours pour atteindre 145 jours.

Québec Hebdo