test

Faible progression des ventes résidentielles dans la région de Québec

Publié le par dans Chroniques

IMMOBILIER.

La Chambre immobilière de Québec (CIQ) vient de publier les plus récentes statistiques du marché immobilier résidentiel de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Québec, établies d’après la base de données provinciale Centris des courtiers immobiliers.

Ainsi, 2017 ventes résidentielles ont été réalisées au cours du deuxième trimestre de 2016, soit une hausse de 2% par rapport au deuxième trimestre de 2015. Il s’agit du meilleur résultat au chapitre des ventes pour cette période de l’année en quatre ans.

Voici les principaux faits saillants du deuxième trimestre de 2016 :

Ventes:

  • • Hausse des ventes de 2% à la suite d’une augmentation similaire au premier trimestre de 2016.
  • • Par catégories de propriétés : augmentation des ventes d’unifamiliales (+6%) et de plex (+3 %), mais chute de 9% des ventes de copropriétés.
  • • Forte poussée des ventes de 23% en Périphérie Nord (292 transactions), contraction de 4 % sur la Rive-Sud (331 transactions), et stabilité dans l’agglomération de Québec (1394 transactions) pour un quatrième trimestre consécutif.
    Prix:
  • • Faible progression de 1% du prix médian des unifamiliales à l’échelle de la RMR, avec la moitié des maisons vendues à un prix supérieur à 253 000$.
  • • Hausse du prix médian des unifamiliales de 2% dans l’Agglomération de Québec contrairement à des diminutions de 1% sur la Rive-Sud et de 3 % dans la Périphérie Nord.
  • • Légère augmentation de 1% du prix médian des copropriétés, lequel s’est fixé à 199 890$ à l’échelle de la RMR au deuxième trimestre de 2016.
  • • Bond de 5% du prix médian des plex qui a atteint 307 000$.

Inscriptions:

  • • En moyenne, 7820 propriétés étaient à vendre sur le système Centris des courtiers immobiliers d’avril à juin 2016, soit 6% de plus qu’au deuxième trimestre de 2015 et un 24e trimestre consécutif de hausse. (P.G.)