test

Immobilier à Québec : Sommes-nous alarmistes ?

Publié le par dans Chroniques

Êtes-vous de ceux qui craignent une crise immobilière à Québec? Vous régalez-vous d’articles sur les dangers qu’une bulle immobilière guette le Québec? Depuis 2009, bon nombre de publications ont été rédigées sur le risque potentiel que nous, Québécois, copions le marché américain et tombions en pleine catastrophe immobilière. Pourtant, dans les faits, les perspectives immobilières sont relativement stables. Vivons-nous une ère de paranoïa médiatique?

De 2000 à 2010, le prix des propriétés a bondi de 112 %. Et même si les hausses ont été moins spectaculaires depuis, le marché immobilier a continué son ascension. Pourquoi alors, avons-nous peur d’investir dans le placement le plus sécuritaire qui soit? Avons-nous oublié que l’immobilier est un puissant levier vers une indépendance financière?
Mais comment adopter les lignes de pensée d’investisseurs stratèges?

Actuellement, il est plus facile d’acquérir une propriété à Québec. Nous avons un meilleur pouvoir d’achat, car le prix des propriétés est en stagnation pendant que les revenus des ménages progressent et que les taux d’intérêt sont incroyablement bas. Du point de vue économique, plusieurs facteurs contribuent à soutenir les visionnaires de l’immobilier:

  • Le taux de chômage, qui se trouve sous les moyennes historiques
  • L’indice de confiance des consommateurs au Québec, relativement constant depuis 2009
  • La quantité de reprises de finances, qui est stable depuis plusieurs années (rien à voir avec ce qui s’est passé aux États-Unis !)

Soyez donc un investisseur futé et plongez à la recherche de projets intéressants à acquérir.

Être innovateur est la qualité des grands entre- preneurs. Pourtant, vous n’avez pas à prendre de grands risques pour bâtir des scénarios d’achats immobiliers payants. Il y a actuelle- ment une éclosion de produits rentables pour votre portefeuille. À vous de choisir votre méthode optimale d’investissement ! Mais encore faut-il être conseillé judicieusement ! Que ce soit pour bâtir son propre parc immo- bilier ou investir dans une unifamiliale pour se loger, il y a des facteurs d’acquisition à cibler.

Dans le processus d’investissement locatif, les étapes sont simples : vous cherchez un immeuble, vous le financez, vous gérez votre bien et vous recommencez la procédure pour votre prochain immeuble. Et pour créer un effet de levier, la règle de base est de bien acheter ! C’est lors de l’acquisition que vous avez la certitude de faire votre bénéfice. Même une gestion parfaite ne pourra rétablir la rentabilité d’un immeuble payé trop cher. La clé de tout achat immobilier est son emplacement. Le site, le site, le site !

Néanmoins, il faut trouver la perle qui nous convient parfaitement. Rien ne sert de jeter son dévolu sur une bâtisse à refaire si la rénovation n’est pas votre tasse de thé. Aussi, il est impératif d’être entouré d’un courtier immobilier compétent qui a réellement à coeur vos intérêts pour vous guider intelligemment.

Vous n’êtes pas les seuls à vouloir investir à Québec. Au cours du mois d’octobre 2014, une hausse des ventes de 8 % a été enregistrée dans le marché de la revente résidentielle. Et, le secteur du condo a connu un important regain des ventes soit 40 % d’augmentation!

Chacun de nous a une propension différente aux risques et il est fondamental de se respecter. N’oubliez pas que même dans les marchés les plus désastreux, il y a des oppor- tunités à saisir. Contournez la vague de néga- tivité en investissant dans des incontournables. Le temps bonifiera le reste. En immobilier, vaut mieux ne pas tarder et bien investir. Après coup, laissez agir et capitalisez !