test

Comment survivre à un déménagement ?

Publié le par dans l'Écho de Cap-Rouge

Êtes-vous de ceux qui auront goûté à la frénésie d’un déménagement cette année? Pour bons nombres de Québécois, la date du 1er juillet rime avec le stress et les précipitations d’un changement de logis. Si cette date représente effectivement le grand chamboulement des locataires, les changements de propriétés, eux, surviennent en tout temps dans l’année avec une plus forte concentration au printemps.

L’envie de nouveauté vous donne le goût d’orchestrer un changement de demeure, mais vous n’avez nullement l’intention de le faire en plein froid sibérien ? Pourquoi ne pas planifier votre déménagement et rendre cet événement stimulant et énergisant pour vous et tous les membres de votre famille ?

survivre-a-un-demenagementSelon de récentes statistiques, vous n’êtes pas les seuls à vouloir déménager: l’envie de déménager touche effectivement 18 % des ménages québécois. Histoire de le vivre en beauté, choisissez le moment opportun à ce changement. Certaines personnes sont facilement disposées à la nouveauté. Par exemple, des couples sans enfant ont définitivement beaucoup de latitude pour procéder à l’emménagement d’un nouveau logis, peu importe le temps de l’année. Avec des enfants, la situation se corse davantage: en plus de planifier les changements de garderie et d’école, il faut faciliter leur intégration à une nouvelle vie de quartier ou à un nouveau mode de vie. La question des angoisses des tout-petits fait partie intégrante du processus de déménagement. Pour amoindrir cette insécurité, les faire participer au choix de votre nouveau coup de cœur est une option à considérer. Le déménagement avec une famille est une double responsabilité et c’est pourquoi j’ai à cœur de faciliter cette tâche.

Des événements personnels tels qu’une séparation, le départ des enfants ou la venue d’un nouveau-né nous poussent à effectuer des modifications de vie et, par le fait même, entrevoir un déménagement. L’important est de trouver des solutions pour rendre son environnement meilleur. Car à la base, un déménagement résulte d’une situation d’inconfort.

Il va de soi que ce processus est souvent émotif et c’est avec fébrilité que l’on entame une introspection liée à un changement de vie. Mon rôle est d’accompagner, de guider et conseiller mes clients pour cibler les besoins réels et les priorités de chacun. Je carbure à trouver un nouveau chez-soi qui contribuera à votre bonheur.

Si vous voulez emménager dans votre coup de cœur immobilier pour le printemps 2015, il est grand temps de préparer votre projet. Dans un marché plus lent, le temps de vente est à prendre en considération. Une mise en marché de votre propriété actuelle vers la mi-août est à prévoir pour concrétiser votre projet. De plus, certains vendeurs veulent procéder à certains travaux avant de mettre leur demeure en vente.

Saviez-vous que le gouvernement du Québec a récemment installé le crédit d’impôt remboursable LogiRéno, pour la réalisation de travaux résidentiels ? Pour en profiter, il faut faire vite: cette mesure est disponible pour un temps limité. En effet, vous avez jusqu’au 1 er juillet 2015 pour faire signer une entente avec un entrepreneur qualité et jusqu’au 1er janvier 2016 pour faire exécuter les travaux. C’est l’occasion de planifier
des rénovations que vous vouliez apporter à votre résidence principale depuis longtemps.

Selon les informations publiées, l’aide financière octroyée correspondra à 20 % des dépenses admissibles dépassant les 3000$. Ainsi, un remboursement maximal de 2500 $ sera accordé pour des travaux dont les coûts s’élèvent à 15 500 $ ou plus. Avec cette aide, vous verrez votre projet prendre forme. N’hésitez pas à me contacter pour des conseils avisés en matière de retour sur vos investissements immobiliers projetés.

La clé d’un déménagement réussi est assurément la planification ! Pour bien vivre cette évolution, ayez recours à un spécialiste. Votre propriété est souvent votre avoir le plus précieux, en plus d’être votre cocon familial. Tout passage amène son lot de questionnements. Je suis là pour vous libérer de ce fardeau et vous aider à profiter de cette belle étape de vie avec allégresse.

Bon été à vous!

Téléchargez la chronique au format PDF : Chronique_Echo_Cap-Rouge_Juin 2014